Culture & Découvertes nous guide vers des lieux inconnus, oubliés, parfois même vraiment insolites, afin de nous faire découvrir les richesses patrimoniales, historiques, industrielles mêmes de notre beau pays. Le plus souvent des explications sont données par un guide professionnel, accompagnateur d'un moment ou de la journée. Tout est fait pour que les visites restent en mémoire et enrichissent la culture de chacun.

CALENDRIER SAISON 2016/2017 

 

22 septembre : Fontainebleau

13 octobre : Musée des années 30 à Boulogne, Ile Seguin

Mardi 15 novembre et vendredi 25 novembre : Ministère des Finances

24 novembre : Villa Savoye Le Corbusier, Usine PSA Poissy (annulé par PSA)

15 décembre : Musée Fragonard, Musée Rodin 

19 janvier : Coulisses du musée Grévin, Hôtel Drouot (annulé)

Vendredi 24 février : Hôtel de Beauvais, Musée de l'Ecole de Médecine

Vendredi 17 mars : Centre de tri postal à Wissous, Aéroport d'Orly

20 avril : Ile de la Jatte, Parc de Saint-Cloud

18 mai : Auvers-sur-Oise

8 juin : Haras du Pin (dans l'Orne)

 

EXPOSITIONS :

Jeudi 8 décembre : Hergé au Grand Palais

Vendredi 13 janvier : Collection Chtchoukine à la Fondation Vuitton

Jeudi 2 février : Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne

 

CONFERENCE :

Vendredi 10 mars : "Darwin" conférence de Pierre Capy

 

Responsable

Animateurs

Périodicité

Lieux

Coût des sorties
saison 2016/2017

Michel MOULIN
01 30 47 58 44
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Secrétaire : Françoise MOULIN   

01 30 47 58 44 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

Françoise et Michel Moulin
01 30 47 58 44
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 Michèle LARGE
01 30 41 37 45
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.gmail.com

 

1 visite mensuelle

Sites remarquables à
Paris et en province

18 €
sauf exception

Trésorière : Danièle BARTHELEMY

 01 30 41 34 94 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

  

2016-2017

 

ILE DE LA JATTE

DOMAINE DE SAINT-CLOUD

 

ILE DE LA JATTE

DSC 8980

Perle de verdure dans un écrin aquatique illustre : la Seine, l'île de la Jatte est connue au-delà de nos frontières grâce au chef- d'oeuvre de Georges Seurat "Un dimanche après-midi à la Grande Jatte", à l'origine du mouvement néo-impressionnisme qui a influencé toute la peinture contemporaine. L'histoire de l'île, aujourd'hui située sur les communes de Levallois-Perret et Neuilly-sur-Seine, est originale, car sa situation à proximité de la capitale lui a procuré le pire et le meilleur... 

Au XIXe siècle, elle devient rapidement un lieu de fêtes et de loisirs pour les parisiens qui viennent s'adonner au canotage, ses guinguettes, ses bals musettes, ses bandits et ses demoiselles de petite vertu à la Belle Epoque.

Puis elle participa activement à la fabuleuse aventure technologique qui engendra notre civilisation industrielle, notamment dans les domaines de l'automobile et de l'aéronautique.

DSC 8968 DSC 8972

Le rucher et ses 22 ruches aux teintes pastel, produisant plus de 2000 pots de miel par an

DSC 8978DSC 8981DSC 8993

DSC 8997DSC 8998DSC 8816DSC 8824

2017 04 20 Ile de la Jatte 33DSC 8811cafe de la jatte facade dd705DSC 8823

DSC 9007DSC 8813DSC 8814 Version 2DSC 9002

Elle se métamorphose de nos jours, tel un joyau mis en valeur par le fleuve. Le parc, les squares, les berges ombragées constituent une couronne de verdure dont le fleuron est

2017 04 20 Ile de la Jatte 29

le temple d'Amour, symbole de l'ile.

 

DOMAINE DE SAINT-CLOUD

DSC 9012DSCN2468DSC 9014DSCN2469

 

 

 

Façonnés au XVIe siècle, le château et son parc  furent tour à tour propriété de Catherine de Médicis, de Monsieur, frère de Louis XIV, de Marie-Antoinette, de Bonaparte et de Napoléon III.

Tout au long du XVIIIe siècle, des fêtes somptueuses sont données à Saint-Cloud.

Résidence d'été des souverains au XIXe siècle, le château est incendié en 1870. Trop intimement lié aux souvenirs de la Monarchie et de l'Empire, le bâtiment est rasé en 1892.

DSC 9019DSC 9020DSC 9022DSC 9026

DSC 9028DSC 9030DSC 9033DSC 9039

DSC 9046DSC 9052DSC 9059

DSC 9067DSC 9072DSC 9077DSC 9078

DSCN2477DSCN2480

S'étalant sur près de 460 hectares, le Domaine National de Saint-Cloud, est un site naturel protégé depuis 1923. Il renferme des jardins à la française, le jardin du Trocadéro et son agencement à l'anglaise, des fontaines et forêts, et offre une vue panoramique sur Paris. 

Le parc, élaboré sur les bases d'un jardin à l'italienne, dessiné par Le Nôtre et ses successeurs, est remarquable pour la majesté des perspectives, et considéré comme l'un des plus beaux jardins d'Europe.

DSC 9047 Version 2

 

Quelques grands événements :

 

Henri III y meurt en 1589

Napoléon Bonaparte y organise son Coup d'Etat du 18 brumaire

Le 18 mai 1804, Napoléon Ier y est proclamé Empereur

Le 3 juillet 1815 est signée à Saint-Cloud la capitulation de Paris

Le 2 décembre 1852 Louis Napoléon Bonaparte y est nommé Empereur 

et signe la déclaration de guerre à la Prusse le 17 juillet 1870.

 

 

 

 

CENTRE DE TRI POSTAL DE WISSOUS

AEROPORT D'ORLY

 

CENTRE DE TRI POSTAL DE WISSOUS 

IMG 0302

Cette visite permet de découvrir tous les procédés de fonctionnement d'une plate-forme industrielle de courrier et de comprendre ainsi les différentes étapes par lesquelles passent l'ensemble des courriers avant d'être livrés dans vos boîtes aux lettres.

Sur un terrain de 9 hectares, la Plate-forme Industrielle Courrier de Paris-Sud Wissous a un trafic quotidien de 7 millions d'objets. La PIC trie le courrier "départ" et "arrivée" (entreprises et particuliers) des 10 arrondissements du sud de Paris, de l'ensemble de l'Essonne, d'une partie du Val-de-Marne et d'une partie des Hauts-de-Seine.

IMG 0022 MTIPFIMG 0625 MTPIMG 0904 MTIGFIMG 1173 MTIPF

IMG 1176 MTIPFIMG 1177 MTPIMG 1542 MTIPFIMG 1554 MTIGF

IMG 1633 MTIGFIMG 1641 MTIGFIMG 1877 dépalettiseurIMG 1878 dépalettiseur

IMG 2359IMG 2356

Les PIC dont dotées de machines ultra modernes capables de trier jusqu'à 50 000 plis à l'heure en petit format et 37 000 plis en grand format. Un système de lecture optique permet aux machines de tri de capter toutes les informations figurant sur l'enveloppe et de les traiter en temps réel.

IMG 2358

P7160574 TTFP9040710 TTFpetit format

On y prépare aussi le courrier pour les facteurs des 10 arrondissements du sud de Paris et de l'Essonne.

C'est la plus grande plate-forme d'Europe.

Quelques chiffres :

Fonctionne 24 heures/24 

6 jours/7

900 agents

270 m de long, 120 m de large, superficie de 40 000 m2

4 machines de tri préparatoire, 11 machines de tri industriel petit format, 3 machines de tri industriel grand format

vue aérienne 

 

AEROPORT D'ORLY

DSC 6848 Version 2 

C'est du côté des pistes, en zone réservée, que nous découvrons l'histoire et le fonctionnement de l'aéroport de Paris-Orly.

Sécurité avant tout :

A cette occasion, nous prenons place à bord d'un bus pour cette visite de 2 heures. Après un passage obligatoire au point de contrôle de la Gendarmerie des transports aériens, il nous est remis un badge autorisant l'accès sur le site. Les formalités de sûreté sont les mêmes que pour tout passager prenant l'avion.

Un peu d'histoire :

Orly Sud a été inauguré en 1961, et le terminal Ouest dix ans plus tard. L'aéroport s'étend sur une surface totale de 1500 hectares (contre 3200 pour l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle) et comporte trois pistes au total, deux étant orientées en direction des vents dominants en Ile de France, l'Est et l'Ouest.

Un ballet aérien :

En moyenne, 750 mouvements d'avions sont recensés quotidiennement, soit environ un décollage et un atterrissage toutes les deux minutes environ. Les heures de pointe sont en début de matinée, le midi et en fin d'après-midi. Cependant, l'aéroport a l'obligation de respecter un couvre-feu quotidien de 23 h30 à 6 h du matin afin de limiter les nuisances sonores.

Au feu les pompiers... !

Le nouveau bâtiment des pompiers d'une surface de 3600 m2 permet toute intervention en moins de 3 minutes à n'importe quel endroit de l'aéroport avec des véhicules ultra perfectionnés, d'un montant de 1,4 million d'euros l'unité. La flotte d'engins est impressionnante. La sortie du véhicule d'intervention doit se faire en 25 secondes. Chaque camion peut stocker 15000 litres d'eau, éjectables en 3 minutes chrono. Ils interviennent aussi sur toutes sortes d'incidents non aéronautiques (malaise d'un passager, enfant qui se blesse, chute,...). 

Nous distinguons un vieil avion en bout de piste. Il s'agit d'un vieil Airbus A-300, qui sert de terrain d'exercice pour les entraînements des pompiers.

Flocons annoncés !

Une quinzaine de déneigeuses sont alignées en face d'un rangée de nacelles dédiées au dégivrage des ailes. L'aéroport dispose même de son propre silo à sel.

300 employés sont prêts à intervenir à tout instant en cas d'alerte à la neige.

Attention, oiseaux en approche !

Cette brigade dédiée à la vie sauvage a pour mission de limiter la présence des oiseaux sur les pistes au décollage et à l'atterrissage afin de limiter les risques de collision.

"Les anges gardiens de l'aéroport" interviennent d'abord en imitant les cris de détresse des dix espèces d'oiseaux les plus courantes dans la région. Si cela ne suffit pas, ils lancent alors des fusées crépitantes, et en dernier recours, un coup de feu tiré en l'air effraiera les volatiles les plus récalcitrants. Ce service doit aussi se battre contre les taupes dont les galeries pourraient s'avérer dangereuses si elles venaient à détériorer le bitume des pistes.

Opération à haut risque...

Passage devant d'immenses citernes blanches, lieu de stockage du kérosène. Un important réseau d'oléoducs souterrains permet d'approvisionner directement les aéroports franciliens depuis...Le Havre !

Le ravitaillement en carburant est une opération délicate. L'avitailleur, présent sur le tarmac, relie son camion-citerne à une trappe située dans le sol pour y pomper le kérosène. Le carburant est contenu dans les ailes de l'appareil. L'ensemble de cette opération dangereuse peut prendre plusieurs heures pour les plus gros porteurs comme les Boeing 777.

Isba en vue !

Nous passons à proximité du Pavillon d'Honneur (voué à la démolition) surnommé l'Isba, en souvenir de son premier hôte Nikita Khrouchtchev, qui vint à la rencontre du Général de Gaulle en 1960.

 

 

 

 

 

HOTEL DE BEAUVAIS

MUSEE D'HISTOIRE DE LA MEDECINE

 

HOTEL DE BEAUVAIS

DSC 8749

DSC 8747

 

 

 

 

 DSC 8740

   

 

DSCN2415DSC 8745DSC 8768

DSCN2430DSCN2428DSC 8767DSC 8772

Chef d'oeuvre de l'architecture du XVIIe siècle, l'Hôtel de Beauvais, l'un des plus beaux hôtels particuliers du Marais, fut construit par Antoine Le Pautre, premier architecte du Roi, à l'emplacement de l'ancienne maison de ville de l'Abbaye de Chaâlis dont subsiste une remarquable salle gothique du XIIIe siècle.  

Antoine Le Pautre dut faire preuve d'une grande inventivité architecturale pour caser l'édifice sur un terrain réduit et très irrégulier.

DSCN2426

DSCN2423

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

DSC 8743

Catherine de Beauvais, bossue et borgne, dite Catau la Borgnesse, première femme de chambre d'Anne d'Autriche, était l'une de ses plus fidèles confidentes. C'est d'ailleurs elle qui, sur demande de la Reine, dépucela le jeune roi Louis XIV. Une telle faveur valait bien des récompenses !

DSCN2432

DSC 8773

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est depuis le balcon qui donne sur la rue que le 26 août 1660 la Reine, Mazarin, la Reine d'Angleterre, les plus hauts personnages de la Cour et.... la Baronne de Beauvais assistèrent au cortège de Louis XIV, présentant à Paris sa jeune épouse Marie-Thérèse d'Espagne. 

 

Plus tard, Mozart logea avec ses parents dans cet Hôtel devenu alors propriété de l'ambassade de Bavière.

 

L'Hôtel de Beauvais abrite aujourd'hui la Cour Administrative d'Appel de Paris.

 

 

 MUSEE D'HISTOIRE DE LA MEDECINE

DSC 8777DSCN2443

Les collections du musée, les plus anciennes d'Europe, sont présentées dans une très belle salle de 25 mètres de long sur 8 mètres de large, construite entre 1905 et 1907, décorée de boiseries dans lesquelles sont enchâssés des portraits de médecins et chirurgiens célèbres. Aux instruments de chirurgie s'ajoute un imposant ensemble de pièces qui couvre les différentes branches de l'art opératoire jusqu'à la fin du XIXe siècle.

 

 

DSC 8778DSCN2438

Couteaux en fer et bois

Au Moyen Age, on se servait de ces couteaux pour les amputations

DSCN2446DSCN2448

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le rétracteur

servait lors des amputations à maintenir les chairs pour pouvoir faire un beau moignon

DSC 8786DSCN2447

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN2452

DSC 8785

Coffret de trépanation 

On peut aussi y découvrir quelques rares trousses de médecins et de chirurgiens ainsi que des instruments de physiologie.

 

DSC 8802

 DSCN2454

 Etuve à désinfection par le formol

 

 

 

 

 

 

 

 

Table à examens gynécologiques et à opérations

DSC 8803DSCN2459

 

 

 

 

 

 

Pulvérisateurs 

 

Irrigateurs vaginaux

DSC 8804DSC 8805DSC 8806 

DSC 8809

DSCN2440

Ambroise Paré et prothèse de main 

 

 

 

DSC 8604 2

L'oeuvre de Bernard Buffet est reconnaissable à l'absence de perspective, la touche griffée avec ses traits noirs, une palette monochrome et souvent sombre. Tel est le style "Buffet".

DSC 8615DSC 8616

DSC 8618DSC 8617

 

DSC 8631 

DSCN2358DSCN2354 DSC 8635 

DSCN2364

DSC 8642 DSC 8643

DSC 8645 

DSCN2372

"La peinture, on n'en parle pas, on ne l'analyse pas, on la sent."

                                                                                      

 DSC 8648

DSC 8651DSC 8684

 

 

 

 

 

 

DSC 8653DSC 8654DSCN2391

DSC 8655DSC 8660DSC 8659

 "On me pensera prétentieux, mais regardez ces toiles - Comme on dit : Il faut le faire."

                                                                                                                                 

DSC 8667 DSC 8669

DSCN2392 

DSC 8664 

"J'aimerais vivre au fond de la mer, comme le capitaine Nemo."

                                                                                      

DSCN2400

DSCN2401

 

 

 

 

 

DSC 8671

DSC 8678DSC 8679

 

 

 

 

 

 

  

DSCN2403

DSCN2404DSC 8697

 

 

 

 

 

 

 

   

"La grande peinture n'a jamais fait rire." 

DSC 8706

 "La Haine dont je suis entouré est pour moi le plus merveilleux cadeau que l'on m'ait fait. Je n'ai à Ménager rien ni personne.

Peu de gens peuvent en dire autant." 

 

 

 

 

ICÔNES DE L'ART MODERNE

LA COLLECTION CHTCHOUKINE

 

On ne peut pas parler de cette exposition sans évoquer l'écrin dans lequel elle a lieu. Cette "caravelle futuriste" composée de douze voiles est due au célèbre architecte Frank Gehry.

DSC 8489DSC 8494

 

 

"J'ai eu à coeur de concevoir pour Paris un vaisseau magnifique qui symbolise la profonde vocation culturelle de la France."

Frank Gehry

 

 

DSC 8492DSC 8497DSC 8563

DSC 8498

DSC 8505DSC 8599DSC 8565

 DSC 8557DSC 8602DSC 8564DSC 8601

 

  

  

Ce nuage de verre blanc flottant à la lisière du bois de Boulogne est revêtu de filtres colorés (13 teintes différentes). Daniel Buren, en accord avec l'architecte, a transformé le bâtiment en s'appuyant sur la transparence et l'effet de miroir. Cette oeuvre temporaire renouvelle le regard sur l'architecture.

"La transparence et la qualité d'une couleur projetée grâce à un filtre coloré est, à mes yeux, beaucoup plus vivante qu'une couleur peinte, recouvrant une surface."

Daniel Buren

 

 DSC 8506

A l'époque où la génération moderne des grands marchands d'art prend son envol, un collectionneur russe, issu d'une vieille dynastie de riches industriels moscovites, vint à Paris en 1897. Sergueï Chtchoukine allait constituer entre 1898 et 1914, par ses choix personnels et quelques conseils avisés, cette monumentale collection. Il aurait acheté lors de ses séjours à Paris plus de 250 tableaux. C'est l'une des collections les plus importantes pour l'art moderne, en grande partie français, du début du XXe siècle, qui n'a jusqu'alors jamais été montrée, certaines pièces comme "L'Atelier Rose" de Matisse, quittant pour la première fois la Russie. Visionnaire, il achète tant des Monet, des Cézanne et des Rousseau, des Gauguin et Derain que des Matisse et Picasso.

 DSC 8508

Paul Cézanne

DSC 8540DSC 8587DSC 8529

 

DSC 8515DSC 8517

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Claude Monet

DSC 8520

"Puis, dans Londres, par-dessus tout ce que j'aime, c'est la brume.... Car sans le brouillard, Londres ne serait pas une belle ville."

Claude Monet

 

DSC 8539DSC 8510DSC 8537

Edgar Degas, Vincent Van Gogh, Henri de Toulouse-Lautrec

 

DSC 8513DSC 8542DSC 8522

 Le douanier Rousseau, La Muse inspirant Le Poète (portrait de Guillaume Apollinaire et de Marie Laurencin)

"Nous sommes réunis pour célébrer ta gloire, / Ces vins qu'en ton honneur nous verse Picasso, / Buvons-les donc, puisque c'est l'heure de le boire / En criant tous en choeur : Vive ! Vive Rousseau !"

Guillaume Apollinaire

 

DSC 8532DSC 8534DSC 8535

Paul Gauguin

DSC 8533

"J'ai fait dernièrement un nu de chic, deux femmes au bord de l'eau, je crois que c'est encore ma meilleure chose jusqu'à ce jour."

Paul Gauguin

 

DSC 8524DSC 8526

 

 

 

 

 

 

André Derain, Georges Braque

 

 

DSC 8541DSC 8551DSC 8549 

 

 

 

"Ce qui m'intéresse le plus, ce n'est ni la nature morte, ni le paysage, c'est la figure. C'est elle qui me permet le mieux d'exprimer le sentiment pour ainsi dire religieux que je possède de la vie."

Henri Matisse

DSC 8545DSC 8546DSC 8548

"La composition est l'art d'arranger de manière décorative les divers éléments dont le peintre dispose pour exprimer ses sentiments."

Henri Matisse

DSC 8538

Picasso

DSC 8569DSC 8577DSC 8570 

"Très souvent un tableau ne plaît pas au premier regard, il révulse. Mais un ou deux mois passent, on se souvient de lui sans le vouloir, on le regarde encore et encore. Et tout à coup il se révèle. On commence à le comprendre, et à l'aimer," avait confessé Chtchoukine en parlant de Picasso. "Picasso s'est emparé définitivement de moi, et j'ai commencé à acheter tableau après tableau."

 

DSC 8553DSC 8583DSC 8554

 

 

 

 

 

 

 

 

Vladimir Tatline, Alexandre Rodtchenko

 

DSC 8586DSC 8571DSC 8576 

 

 

Kazimir Malévitch, Natalia Gontcharova

  

 

 

 

MUSEE DU PARFUM FRAGONARD

MUSEE RODIN

 

MUSÉE DU PARFUM FRAGONARD

23 Présentation de lentreprise 8

22 Arbre généalogique des fondateurs

23 Présentation de lentreprise 4

28 La vitrine29 Lentrée 

 

 

Ce lieu chargé d'histoire et dont la Maison Fragonard a voulu conserver l'esprit, a été tour à tour un théâtre, un manège vélocipédique et un magasin de meubles anglais.

De la matière première au métier de parfumeur, le Nouveau Musée présente les secrets de fabrication du parfum, ainsi qu'une magnifique collection de flacons précieux, de l'Antiquité à nos jours.

6 Modèle de flacon19 Flacons récents 112 Divers flacons 5

3 Présentation dans hall daccueil

7 Matériel et matières premières 17 Matériel et matières premières 37 Matériel et matières premières 4

20 Flacons de fab etrangere e t poudrier en cadran de tel

15 Necessaire de voyage e t boîte à parfums 115 Necessaire de voyage e t boîte à parfums 3

21 Diverses étiquettes 921 Diverses étiquettes 321 Diverses étiquettes 421 Diverses étiquettes 5

Plongé dans l'ambiance d'une usine de parfumerie fin XIXe siècle, le visiteur découvre l'univers du parfum au travers d'une scénographie alliant objets anciens, archives, images vidéos d'aujourd'hui.

27 Le test

En 90 ans, l'activité de la parfumerie Fragonard ne s'est jamais interrompue. Au moment de la Seconde Guerre mondiale, et suite à la pénurie de verre, Emilie Costa décida d'utiliser l'estagnon, flacon de laboratoire en aluminium. Pour le rendre plus précieux au féminin, elle eut l'idée de le colorer en or. Traversant les décennies, son esthétique intemporelle est devenue la marque de fabrique de la Maison.

24 Belle de nuit 224 Belle de nuit 111 Orgue à parfums

26 Magasin de vente 126 Magasin de vente 226 Magasin de vente 3

19 Flacons récents 2

Voyage olfactif inédit

 

 

 

MUSÉE RODIN

30 Musée Rodin lextérieur 130 Musée Rodin lextérieur 730 Musée Rodin lextérieur 4

49 Lescalier 149 Lescalier 2

 

 

C'est en 1908 que Rodin s'installe à l'Hôtel Biron, l'un des joyaux du style rocaille français. Séduit par le lieu, Rodin forme alors le projet de donner la totalité de ses collections à l'Etat afin de les installer dans cet Hôtel, le transformant ainsi en musée Rodin.

31 Buste de Rodin

Buste de Rodin

32 Jeune fille au chapeau fleuri 133 Lhomme au nez cassé 135 Lorpheline alsacienne 1

Jeune fille au chapeau fleuri                                                             L'homme au nez cassé                                                             L'orpheline alsacienne                                       

36 Jeunes filles 137 Jeune femme et enfant 141 Le baiser 1 

Jeunes filles aux fleurs dans les cheveux                         

 

 

 

Jeune femme et enfant                                                                                                                                                                                 Le Baiser

 42 Le désespoir 143 Le penseur 1  50 Pièce consacrée à Camille Claudel 6

Le Désespoir                                                                                      Le Penseur                                                                                                      L'Adieu

 51 Oeuvres de Camille Claudel 3

Camille Claudel : Rodin 

51 Oeuvres de Camille Claudel 551 Oeuvres de Camille Claudel 751 Oeuvres de Camille Claudel 9

Les Causeuses                                                                                Paul à trente-sept ans                                                                               La Valse                                                               

 38 Piédestal les Titans 150 Pièce consacrée à Camille Claudel 4

Piédestal Les Titans                                                                                                                                                              Masque de Camille Claudel

48 Cabinet des curiosités avec V. Hugo 1

Cette salle évoque la présence de Rodin à l'Hôtel Biron. L'artiste découvre le lieu en 1908 et en fait un espace de travail, d'exposition et de réception des artistes, des collectionneurs et des modèles. Confrontant ses oeuvres et ses collections d'antiques et de peintures, il les dispose à même le sol, les présente sur des caisses ou sur des sellettes de sculpteur, en préfiguration du futur musée.

30 Musée Rodin lextérieur 353 Vues dans le jardin 3

 

 

 

 

 

Le Penseur

 

 

 

53 Vues dans le jardin 7

Balzac

Ce musée offre le charme spécifique du lieu, de son parc, une demeure d'artiste où il fait bon flâner.

"Jeunes gens qui voulez être les officiants de la beauté, peut-être vous plaira-t-il de trouver ici le résumé d'une longue expérience."

 

 

 

 

HERGE

DSCN2343DSC 8447DSCN2351

"A croire mes parents, je n'étais vraiment sage que lorsque j'avais un crayon à la main et un bout de papier. A sept ans, je griffonnais des historiettes sur un gamin des rues. Je ne pouvais raconter une histoire que sous forme de dessin. Dans la classe, à l'heure des maths, je remplissais mes  cahiers des gribouillages que je dessinais déjà sous forme suivie, à l'horizontale."

DSC 8437

 DSCN2331DSC 8427DSCN2334DSC 8425

"La bande dessinée est mon unique moyen d'expression. Qu'y a-t-il d'autre à ma disposition ? La peinture ? Il faut y consacrer sa vie. Et comme je n'ai qu'une vie - et déjà largement entamée, - je dois choisir : la peinture, ou Tintin, pas les deux ! Je ne peux pas être peintre du dimanche ou du samedi après-midi, c'est impossible !..."

DSCN2311DSC 8410 

 

 DSC 8403DSC 8416

"Et je crayonne, et je rature, et je gomme, et je recommence jusqu'à ce que je sois satisfait. Mais il m'arrive de percer le papier à force de retravailler un personnage !..."

DSC 8419DSC 8415 DSCN2332DSCN2304

DSCN2325 

DSC 8408 DSC 8407DSCN2309

DSCN2313 DSC 8409

 

 

 

 

 

DSCN2341DSCN2338DSCN2335

 

DSCN2326DSCN2328DSCN2319

 

 

 

 

 

 

 

DSCN2303

 DSC 8424

DSC 8440DSC 8442DSC 8444 

La foule des isolés (carte de voeux des studios Hergé pour l'année 1973) 

 

"Tintin m'a rendu heureux. J'ai fait de mon mieux ce que j'ai fait et ça n'a pas toujours été facile. Mais je me suis beaucoup amusé. Et en plus, comme le disait Sacha Guitry, on m'a payé pour le faire. C'est un comble non ?" 

"Si je vous disais que dans Tintin j'ai mis toute ma vie"  

 

   

 

MINISTERE DES FINANCES

DSCN2289

Emblème de François Mitterrand : le chêne (Force) et l'olivier (Paix) 

DSC 8331

DSCN2257

 

 

 

 

 

 

 

 

Voulu par François Mitterrand en 1981, mis en chantier en 1984, inauguré en 1989 par Pierre Bérégovoy, le Ministère des Finances présente une architecture intelligente, adaptée aux différentes exigences de la vie parisienne : les bâtiments sont arqués afin de permettre la circulation routière

DSCN2276

tandis que des douves présentent Bercy comme une forteresse à protéger. A partir de ses cinq grands bâtiments (Colbert, Vauban, Necker, Sully et Turgot) "Bercy" offre toute la diversité d'une ville avec ses rues, galeries, terrasses, patios, jardins et passerelles qui relient tous les bâtiments. Il a ses restaurants, cafétérias, kiosque multimédia, crèche, poste avec un "télédoc" de 450 wagonnets qui se charge de l'acheminement automatique du courrier. Bercy possède aussi, grâce au "1 %" artistique, de nombreuses oeuvres d'art.

Des cloisons modulables, perches électriques et arrivée des fluides par les faux plafonds, permettent d'adapter les surfaces aux besoins.

DSC 8324DSC 8359

DSC 8352DSC 8354

Quelques chiffres :

superficie du site : 5 hectares ;

6 000 agents travaillent sur le site ;

42,8 km de couloirs ;

206 000 m2 de surface de bureaux ;

48 000 m2 de surfaces vitrées.

Le bâtiment Colbert, d'une longueur de 360 m, séparé de la rue par des douves, est traité comme un viaduc (à l'image du viaduc de Bercy) avec 2 grandes arches de 70 m de long et de  8 000 tonnes chacune, qui enjambent l'une la rue de Bercy, l'autre plongeant dans la Seine enjambe le quai de Bercy, et sont reliées entre elles par une succession d'arches plus petites. L'élément de base de la construction est un carré de 90 cm x 90 cm. Toutes les structures du bâtiment sont reproduites à partir de ce carré.

Le bâtiment Necker suit les voies ferrées et se prolonge vers les bâtiments Sully et Turgot. Deux pavillons d'époque "Restauration" encadrent les bâtiments Colbert et Vauban. 

 DSCN2262DSCN2259 

Hall Pierre Bérégovoy : Le Grand Ruban, patchwork de 25 marbres différents, de Guy de Rougemont 

 DSC 8337DSCN2263

 Aux Arbres Citoyens de Matta

 

 

DSC 8343 Fluctuations (monétaires) d'Alechinsky, nouvelle monnaie fictive inspirée des plaques d'égouts, vu au fil des sept jours de la semaine

 DSC 8346DSCN2270

Pactole de Rebeyrolle : histoire de Midas et de sa cupidité qui l'entraîna à la mort

DSC 8349DSC 8353

Palmes de Titus-Carmel

DSC 8370 Version 2

Porte d'Honneur "Les Fruits de la Terre" de Jeanclos : plus grande porte d'Europe  (7 m x 7 m), constituée de 50 panneaux de bronze (chaque panneau pèse environ 120 kg) ornés de sculptures ; elle ouvre sur la Cour d'Honneur 

 

DSC 8356DSC 8386

 Hôtel des Ministres et Cour d'Honneur Robert Schuman

L'Hôtel des Ministres constitué d'un cube de neuf étages, décalé de 12 degrés par rapport à l'axe du bâtiment Colbert, est surmonté d'une plate-forme "hélistation". Il est placé dans l'axe de Notre-Dame, concrétisé au sol par une bande blanche. 

DSC 8384DSC 8385 

DSC 8376

Marayat

DSCN2281DSCN2284  DSCN2283

                                                                          

La Galerie d'Honneur (Galerie des Glaces) mène au Grand Salon Michel Debré, orné d'une tapisserie des Gobelins qui a nécessité dix ans de travail et deux tapissières

DSC 8382 

 

DSC 8377

Très belle vue sur l'institut de la Mode et du Design                                                                              

DSC 8387 DSCN2293

   

Hall d'accueil des Conférences et "Mural" de Turiot dit "le peintre des matériaux"                                                                                                               

 

DSC 8390

Salle des Commissions François Bloch-Lainé et tapisseries de Soulages

 

DSCN2299 

Arche rue de Bercy 

 

 

 

 

MUSEE DES ANNEES 30

ILE SEGUIN

 

MUSEE DES ANNEES 30

 

DSCN7608thDSC 8127 

Le Musée des Années 30 est l'un des musées les plus importants dans son domaine. Il est consacré à la période à la fois riche et foisonnante de l'art classique, et aux divers courants du réalisme de l'entre-deux-guerres. Cette période a été particulièrement faste pour Boulogne-Billancourt grâce aux nombreux artistes, architectes et industriels qui ont fait de cette ville un véritable symbole des temps modernes. Il suffit de citer quelques noms parmi ceux qui y ont vécu ou oeuvré :

- pour le cinéma : Abel Gance, Marcel Carné, Renoir, Pagnol ;

- pour l'industrie : automobiles Renault, avions Voisin, Farman, Blériot ;

- pour l'art : Juan Gris, Le Corbusier, Mallet Stevens, Tony Garnier.

Sur 3000 m2, on peut y admirer les objets qui témoignent d'une époque ; les collections magnifiques sont autant de trésors rassemblés dans un écrin architectural inouï.

DSC 8131DSC 8136DSC 8142DSC 8147

DSC 8138DSC 8148DSC 8153DSCN2203DSCN2194DSCN2195DSCN2200DSCN2202DSCN2196

DSCN2219DSC 8169DSC 8168

DSCN2192

DSC 8149

Ruhlmann : meuble au char en ébène de Macassar, amarante et ivoire

- Meubles de grands ensembliers décorateurs tels que Ruhlmann, Leleu,...

DSC 8145DSC 8156DSCN2204DSC 8157

DSC 8158DSCN2210DSC 8159DSCN2212DSCN2214DSC 8164

 DSC 8174DSC 8162DSC 8160DSC 8175DSC 8176

DSC 8166

DSC 8165

 Tamara de Lempicka : magnifique portrait du mari de Tamara. Réalisé au moment de leur séparation, le tableau est resté inachevé : la main gauche qui devait porter l'alliance n'a pas été peinte. 

- Peintures de Maurice Denis, Tamara de Lempicka,...

DSC 8133DSCN2190DSCN2209DSCN2217DSC 8163DSC 8172

    

DSCN2216DSCN2224

DSC 8173

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Sculptures de Paul Landowski, les frères Martel,...

Des thématiques spécifiques comme les artistes voyageurs, le renouveau de l'art sacré, l'art du paysage ou encore l'art du portrait, offrent un regard transversal sur la production artistique de l'entre-deux-guerres.

Les années 30 sont une période intensément créatrice. Années folles de grande prospérité économique, véritable bouillonnement d'innovations techniques, indsutrielles, sociales, architecturales et artistiques. Le musée est un lieu unique qui nous fait voyager dans cet univers d'exception.

Les années folles, l'art déco, le modernisme, autant de courants à comprendre et à découvrir.

 

 

ILE SEGUIN

 Unknown

DSCN2252                                                                                                                                                              

Lieu d'exposition sur le passé, le présent et l'avenir, de l'ancien site Renault devenu aujourd'hui l'écoquartier Billancourt-Rives de Seine, avec les images d'archives, objets de mémoire, films, interviews, maquettes de l'opération  qui viennent témoigner de l'épopée industrielle du site et de sa transformation urbaine et architecturale.

DSCN2229DSCN2254DSCN2253

DSCN2243DSCN2246

Trois grands pôles :

- Pont de Sèvres ;

- Le Trapèze, pièce maîtresse du 3e pôle d'affaires d'Ile de France, EcoQuartier composé de bureaux, logements, équipements    publics et culturels, commerces, parcs et jardins ;

- L'Ile Seguin, premier site culturel du Grand Paris à rayonnement international, ouvert, vivant, durable, et l'ouverture prochaine de la "Seine Musicale" au service de toutes les musiques.

 

DSCN2241DSCN2247DSCN2248DSCN2251

DSC 8210DSC 8211DSC 8213

DSCN2240

"Avec le Pavillon de l'île Seguin, nous allons pouvoir découvrir le lien qui rattache la mémoire de ce site exceptionnel à son présent et à son avenir. Des usines Renault (emblématiques de notre histoire indsutrielle et sociale) au projet en cours Ile Seguin-Rives de Seine, l'un des pôles majeurs du Grand Paris en devenir, c'est un parcours passionnant, interactif, qui donne la parole à de multiples acteurs."

Pierre-Christophe BAGUET, Maire de Boulogne-Billancourt

DSC 8188 

  

  

 

FONTAINEBLEAU

DSCN2099

DSC 7898DSC 7921DSC 7890DSC 7932DSCN2120DSCN2141DSC 7966DSC 7882

DSC 7873

 Cour des Offices

DSCN2114

 Chapelle Saint Saturnin

DSC 7856DSC 7868

 Cour de la Fontaine et Etang aux Carpes

DSC 7869DSC 7864DSC 7874DSC 7876

 Porte Dorée et Porte du Baptistère

 

Le château Royal de Fontainebleau est une véritable mosaïque d'édifices transformés ou ajoutés tout au long des siècles et des règnes, du Moyen Age jusqu'à la chute du Second Empire en 1870.

Avec près de 1600 pièces déployées au coeur de 130 hectares de parc et jardins, Fontainebleau peut s'enorgueillir d'avoir connu huit siècles de présence souveraine continue : Capétiens, Valois, Bourbons, Bonaparte ou Orléans. Il n'existe aucun autre château royal en France qui puisse se vanter d'avoir accueilli plus de 30 souverains, de Louis VI Le Gros à Napoléon III.

C'est Napoléon Ier qui l'exprima le mieux :DSC 7895DSCN2125

"Voilà la vraie demeure des Rois, la maison des siècles" dira-t-il à Sainte Hélène en se souvenant de ce lieu qu'il avait tant aimé.

DSC 8058

François Ier lança les premières campagnes de travaux qui contribuent à donner à l'édifice l'aspect d'aujourd'hui.

DSC 8069

Henri IV fut le souverain qui embellit le plus le château.

DSC 7877 

Point de départ de tous les bâtiments qui ont rayonné à partir du donjon, la Cour Ovale correspond à peu près à l'emplacement du premier château.

 

DSC 8053 DSC 8055

 Chapelle de la Trinité et Galerie François Ier

DSCN2159DSC 8062DSC 8065DSC 8066

Salle de bal

DSC 8074 

Salon Louis XIII

DSC 8081 

Galerie de Diane 

DSCN2175DSC 8085DSCN2172DSC 8088

Chambre de la Reine et de l'Impératrice 

 DSC 8096DSCN2181DSCN2180 

Salle du Trône ou ancienne chambre du Roi

DSC 8097

Chambre de l'Empereur

DSCN2177

DSC 8083

Boudoir de la Reine, dans l'intimité de Marie-Antoinette et Salon des Jeux de la Reine ou Grand Salon de l'Impératrice       

 

 DSCN2166

Salon Louis XIII, mais aussi salle dans laquelle eut lieu l'accouchement public du futur Louis XIII

 

DSC 8072

Salle Saint Louis 

Situés au 1er étage et ouvrant sur la Cour Ovale et le jardin de Diane, les Grands Appartements accueillaient tout le cérémonial avec ses préséances. Tout le faste en est encore perceptible.

 

DSC 8110DSC 8108DSC 8101

Le théâtre impérial, inspiré de l'Opéra Royal de Versailles, vient s'inscrire dans un bâtiment d'époque Louis XV dû à Gabriel.

 

Les jardins Renaissance, peuplés de statues par Catherine de Médicis selon la mode italienne, sont ensuite agrandis et ornés de fontaines sous Henri IV.

DSC 8013

Le roi fait creuser de 1606 à 1609 un canal long de 1200 mètres qui ouvre une vaste perspective.

DSC 7861DSC 7927DSC 7956DSC 7963

Le jardin anglais aux allées sinueuses a pris sa forme actuelle sous Napoléon Ier ; il est traversé par une rivière pittoresque et agrémenté de plusieurs sculptures.

DSCN2147DSC 8025DSC 8029DSC 8000DSC 7999DSCN2148

Le Grand Parterre est un jardin à la française qui conserve le tracé donné sous Louis XIV et qu'embellissent deux grands bassins, l'un carré, l'autre circulaire.

DSC 7900DSC 7888

Le jardin de Diane, ancien jardin de la Reine, doit son nom à la fontaine de Diane qui en occupe le centre.